Retour sur le séminaire “La coopération décentralisée avec les pays du Sahel, un levier pour favoriser une culture de la Paix”

Publié le 06/09/2022

[MAJ] 6 septembre 2022 : Les Actes du séminaires sont désormais disponibles au téléchargement et à la lecture en ligne.

Les pays du Sahel connaissent de profonds bouleversements qui se caractérisent par une crise multiforme : sécuritaire, alimentaire et environnementale.
Ce vaste espace géographique qui traverse 12 États africains est fréquemment réduit ces dernières années à 5 pays plus particulièrement touchés par l’insécurité et des difficultés de développement : la Mauritanie, le Mali, le Niger, le Burkina Faso et le Tchad. Plus de 38 millions de personnes vivant dans la zone sahélienne pourraient souffrir de la faim entre juin et août 2022.

Cette situation s'explique par une pluralité de facteurs. 80% de la population du Sahel est dépendante de l'agriculture, or la crise sécuritaire a occasionné de très importants déplacements de population, notamment au Burkina Faso, qui provoquent à la fois une perte de terres cultivables et une baisse des rendements agricoles.
De plus, la zone est confrontée à une sécheresse comparable à la grande sécheresse de 2011 qui ajoute une pression sur la production agricole et qui devrait engendrer des difficultés importantes pour
les populations à traverser la période de soudure.

Ce contexte de crise et d'insécurité a au fur et à mesure, affaibli les relations de coopération entre collectivités françaises et sahéliennes.

Le projet « Coopérer en contexte de crise : Démarche multi-acteurs pour favoriser les conditions d'une paix durable en faveur des sociétés civiles au Sahel »

Il vise à renforcer les partenariats entre acteurs français et sahéliens.

Il se décline en 3 objectifs :

  • Développer des projets de coopération contribuant à une culture de la paix auprès des collectivités des pays de la zone Sahel
  • Renforcer la gouvernance des partenariats de coopération décentralisée
  • Sensibiliser les élus et les populations des collectivités partenaires aux actions de coopération internationale contribuant à la culture de la paix

A travers ce projet mutualisé, ce sont 6 collectivités territoriales de la région Centre-Val de Loire (Saint-Jean-de-la-Ruelle, Châteauroux, Rivière, Argenton-sur-Creuse et Ballan-Miré avec Joué-lès-Tours), 5 partenaires associatifs (comités de jumelage, association Toubous du Sahara) des collectivités françaises et 5 collectivités du Burkina Faso, Mali, Mauritanie et Niger qui agissent conjointement à la fois en région Centre-Val de Loire et auprès des collectivités partenaires (Niantjila au Mali, Bittou et Tenkodog au Burkina Faso, N'Guigmi au Niger et Tokomadji en Mauritanie).

Le séminaire de lancement du projet qui s'est tenu le 29 septembre en visioconférence a été le premier temps fort du projet, il a réuni 30 participants, les partenaires en Centre-Val de Loire ainsi que dans les 5 communes du Sahel. Les actions ont pour partie démarré dans les communes bénéficiaires fin 2021.

Un séminaire en présentiel en région Centre-Val de Loire s’est tenu, à la mi-parcours du projet en juillet 2022, notamment afin de renforcer et dynamiser les liens existants et/ ou d'approfondir de nouveaux liens de partenariat.
Ce projet est soutenu par le Ministère de l'Europe et des Affaires Étrangères et le Conseil régional Centre-Val de Loire, et coordonné par Centraider. Ce séminaire a réuni 37 participants le 4 juillet, 22 et 24 participants le 5 et 6 juillet et a été suivi d’une commission Afrique sur le thème de l’agroécologie qui a réunit 53 participants.

L’objectif du séminaire

  1. Favoriser la connaissance :
  • des collectivités territoriales régionales et du Sahel
  • entre partenaires du projet
  1. Renforcer et développer les liens de coopération décentralisée à travers le prisme de la culture de la paix
  2. Renforcer les compétences des partenaires du projet sur les thématiques prioritaires du projet (souveraineté alimentaire/agroécologie, égalité femmes-hommes, activités génératrices de revenus, gouvernance locale) en mettant en avant leur contribution à une culture de la paix

Les Actes du Séminaire

Les partenaires du projet

Le Ministère de l'Europe et des affaires étrangères

Ce projet se place dans le cadre d'un appel à projets biennal lancé par le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères et la délégation pour l'action extérieure des collectivités territoriales (DAECT).
Il finance des projets de coopération décentralisée soutenus par des collectivités territoriales françaises en partenariat avec des collectivités étrangères. Il vise également la mise en œuvre sur les territoires de l'Agenda 2030 pour le développement durable et de l'Accord de Paris pour le climat.

Le MEAE s'appuie sur les réseaux régionaux Multi- Acteurs (tels que Centraider) dans le cadre de sa mission d'internationalisation des territoires qui contribuent au rayonnement, à l'attractivité et à la solidarité internationale de la France. Le dialogue constant entre les RRMA et le MEAE, de manière bilatérale et multilatérale contribue à la promotion d'initiatives locales à une échelle nationale, facilite les synergies sur les territoires et contribue à promouvoir et mettre en œuvre des dispositifs mis en place par l'État.

Centraider

Centraider accompagne et fédère des initiatives solidaires à l'international menées par les organisations (associations, entreprises, établissements publics…) en faveur des Objectifs du développement durable.

A l'échelle nationale, Centraider contribue aux travaux de la Conférence Inter-régionale des Réseaux Régionaux Multi-Acteurs (CIRRMA) qui regroupe 12 homologues en France et en Outre-mer. C'est une instance qui permet de représenter les acteurs régionaux auprès notamment de l'Etat français et de nos partenaires.
Centraider est soutenu par la Région Centre-Val de Loire et l'État français.

La Région Centre-Val de Loire

La relation avec le Conseil régional Centre-Val de Loire et Centraider est un partenariat technique et financier qui depuis 20 ans contribue largement au développement de dynamiques multi-acteurs en matière de coopération internationale et de solidarité. La Région Centre-Val de Loire est un partenaire pleinement actif pour la concrétisation de ce projet.

Les collectivités partenaires

  • La Ville d'Argenton-sur-Creuse
  • Les Villes de ballan-miré et joué-lès-tours
  • La Ville de Châteauroux
  • La Ville de rivière
  • La Chéfferie de Ouégédo
  • La Ville de Saint-Jean de la ruelle
  • L'Association Maurit'amies
  • Le comité de jumelage Châteauroux-Bittou
  • La Ville de Bittou
  • La Ville de Niantjila
  • L'Association Toubous du Sahara
  • Le comité de jumelage et de coopération Rivière-Ouéguédo
  • La Ville de N'Guigmi
  • La Ville de Tenkodogo
  • La Ville de Tokomadji

Renaud Mettre, le président de Centraider ainsi que l’ensemble du réseau, tiennent à remercier l’ensemble des participants et intervenants pour leurs participations.

Photos

Centraider

CENTRAIDER est un réseau régional multi-acteurs, au service de toutes les structures engagées dans des projets de coopération décentralisée et/ou de solidarité internationale (collectivités territoriales, associations, établissements scolaires, hôpitaux, universités, etc.). CENTRAIDER s'est fixé pour objectif l'amélioration des pratiques des acteurs de la coopération et la solidarité internationale.

Informations pratiques

Siège social

Pôle Chartrain • 140, Faubourg Chartrain, 41100 Vendôme
Tél : 02 54 80 23 09

Bureaux

20 rue de Montbazon, 37000 Tours
Tél : 02 47 34 99 47

CIJ • 48 rue du Bourdon Blanc, 45000 Orléans
Tél : 02 38 15 66 59

3 rue du Moulon, 18000 Bourges

Ministère de l'Europe et des Affaires Étrangères
Région Centre Val de Loire
Agence Française de Développement