Deux publications à lire dans le domaine de l’eau et l’assainissement

Publié le 16/11/2022

Pourquoi et comment s'engager en solidarité internationale dans le domaine de l'eau et l'assainissement ? L'accès à l'eau potable et à l'assainissement sûrs et propres est un droit humain essentiel, reconnu en 2010 par l'Assemblée générale des Nations unies et le Conseil des Droits de l'Homme. Néanmoins, il ne s'agit pas d'une réalité partout et pour toutes et tous. Adopté par l'ensemble des États membres des Nations unies en septembre 2015, le Programme pour le développement durable pose une cadre d'action mondial à l'horizon 2030 où il fixe 17 Objectifs de Développement Durable dont le sixième porte spécifiquement sur les questions liées à l'eau. Avec la loi Oudin-Santini, il y a une véritable volonté de mobiliser les collectivités et les agences de l'eau dans les projets de solidarité internationale dans les domaines de l'eau et l'assainissement. 

Cadre réglementaire général et loi Oudin-Santini
Depuis le 27 janvier 2005, la loi Oudin-Santini autorise les collectivités exerçant les compétences eau potable ou assainissement et les agences de l'eau à affecter jusqu'à 1% des budgets spécifiques de ces services à des actions de solidarité internationale pour l'eau et l'assainissement. Les collectivités qui n'ont pas ces compétences peuvent aussi mobiliser leur budget général pour financer des actions de solidarité internationale dans ces domaines.

Dans son guide de l'Action Extérieure de Collectivités Territoriales pour l'eau et l'assainissement, actualisé en 2022, le programme Solidarité Eau (pS-Eau) aborde le cadre juridique, les différents leviers de financement et les différentes modalités d'actions possibles, selon la typologie de la collectivité et le mode de gestion de ses services d'eau et d'assainissement. Véritable outil pour les collectivités territoriales et les porteurs de projets dans le domaine de l'eau et l'assainissement, ce guide propose des solutions à travers des exemples et offre des pistes de réflexion.

En vue d'atteindre les ODD et plus particulièrement l'ODD 6, les collectivités territoriales françaises et les agences de l'eau s'engagent en faveur de l'accès à l'eau potable et à l'assainissement dans les pays en développement. Le bilan des engagements financiers pris en 2021, par ces acteurs, pour la solidarité internationale, dans les secteurs de l'eau et l'assainissement montre l'évolution des engagements depuis 2005, de façon globale, détaillée par le levier de financement et par typologie de collectivité territoriale.

Centraider

CENTRAIDER est un réseau régional multi-acteurs, au service de toutes les structures engagées dans des projets de coopération décentralisée et/ou de solidarité internationale (collectivités territoriales, associations, établissements scolaires, hôpitaux, universités, etc.). CENTRAIDER s'est fixé pour objectif l'amélioration des pratiques des acteurs de la coopération et la solidarité internationale.

Informations pratiques

Siège social

Pôle Chartrain • 140, Faubourg Chartrain, 41100 Vendôme
Tél : 02 54 80 23 09

Bureaux

20 rue de Montbazon, 37000 Tours
Tél : 02 47 34 99 47

CIJ • 48 rue du Bourdon Blanc, 45000 Orléans
Tél : 02 38 15 66 59

3 rue du Moulon, 18000 Bourges

Ministère de l'Europe et des Affaires Étrangères
Région Centre Val de Loire
Agence Française de Développement