Education au développement durable, à la citoyenneté et à la solidarité internationale

L’association a organisé une rencontre entre jeunes français et jeunes biélorusses, habitant dans la région de Tchernobyl. Ces jeunes ont partagé leur quotidien pendant quinze jours et ont pu réfléchir ensemble sur la manière de protéger leur santé par une culture et une alimentation saine ainsi que la pratique régulière d'un sport grâce à un certains nombres d'actions concrètes. Ces actions étaient dirigées et encadrées par quelques partenaires : la ferme bio « saute mouton », le Jardin partagé de Tigy, le centre aéré de Jargeau, le tennis club de Sandillon, Tigyzen. Les membres du conseil d'administration assuraient l'encadrement général et la gestion des conflits potentiels.

Les familles recevant les jeunes biélorusses s’occupaient de l'intendance et du transport vers les différentes activités. Des liens entre les jeunes se sont créés rapidement, les jeunes se sont montrés intéressés par l'idée de cultiver et de manger sainement et particulièrement impliqués dans toutes les activités sportives ou de jeux collectifs.

Contexte

Chaque année, l’association reçoit un groupe de jeunes biélorusses de la région de Bragin dont un tiers du territoire se trouve en zone interdite car à moins de 30 km de Tchernobyl. C'est une région pauvre, rurale et très isolée. Elle est durablement polluée par la radioactivité. La contamination se fait essentiellement par l'alimentation et par l'eau. Les produits commercialisés sont contrôlés mais pas les produits des potagers largement utilisés. Les enfants sont les plus touchés, beaucoup sont atteints de troubles cardiovasculaires.

Le travail d'information et de formation de l'association Pousses de Vie dans les écoles de Krasnoe, que soutient Amitiés Val de Loire Biélorussie, est essentiel mais ne touche qu'une petite partie des enfants. Jusqu'à présent l’association française offrait des vacances aux enfants, un changement d'air salutaire sur le plan physique et moral. Or les jeunes français des familles d'accueil ont grandi et ont exprimé le souhait de partager davantage, d'approfondir ces échanges. Les jeunes les plus âgés de l’association (de 15 à 20 ans) ont accompagné leurs parents en Biélorussie. C'est ce petit noyau de 8 jeunes qui a mis en place le projet. L'éducation au développement durable et à la solidarité est l'objectif qui s'est imposé, avec un thème « comment préserver notre santé ». Cette rencontre s’est également fixée pour objectif de montrer aux jeunes qu’ils peuvent agir et que la planète est notre bien commun.

D'autre part, la Biélorussie est un pays de culture soviétique et orthodoxe assez éloignée de la nôtre. La rencontre des deux cultures est enrichissante pour les deux groupes de jeunes.

Publics concernés

  • 15 jeunes biélorusses
  • 30 jeunes de Tigy, Sandillon et Jargeau
  • 120 familles et habitants de Tigy, Sandillon et Jargeau
  • 40 familles et partenaires biélorusses

Partenaires locaux

  • Direction de la jeunesse des sports et de la culture de Bragin (Biélorussie)
  • Commune de Tigy
  • SARL Saute Mouton
  • Tigyzen

Objectifs du projet

Objectif global

Sensibiliser les jeunes au développement durable et à ses enjeux pour la planète et la santé.

Objectifs spécifiques (OS) :

  • OS 1 : S'ouvrir au monde et à la diversité des cultures, français et biélorusses partagent la même terre et sont solidaires de leur avenir. 
  • OS2 : Donner envie aux jeunes d'agir et de se sentir responsables.
  • OS 3 : Faire ensemble, partager pour mieux se connaître et se comprendre, créer des liens d’amitié.
  • OS 4 : Initier à la pratique régulière d’un sport pour rester en bonne santé.

Activités

A1. Sensibilisation à l'accueil de jeunes de culture différente :

Faciliter la vie commune durant le séjour. Echanges informels sur la vie quotidienne en Russie et les « problèmes » rencontrés les années précédentes. 

A2. Découvrir une agriculture respectueuse de l'environnement :

Remise d'un questionnaire comme support à la visite pour orienter l'attention des jeunes pendant la visite d'une ferme pédagogique bio de Tigy « saute mouton ». Visite effectuée avec la propriétaire-animatrice. Cueillette et confection de salades de légumes et de fruits. Tri des déchets pour le compost… Repas en commun.

A3. Tournois de tennis de table :

L'équipe du club de Sandillon organise les équipes mixtes, français et biélorusses, jeunes et adultes sont mélangés. Remise des médailles et pique nique en commun.

A4. Sport en salle :

L'animateur choisit des jeux collectifs proposés par les jeunes biélorusses. 

A5. Jardinage et solidarité :

Les animateurs du “jardin partagé” montrent comment ils cultivent et ce qu'est un compost. Echanges avec les pratiques des jeunes. La canicule et la sécheresse ont fait qu'il n'y a pas eu de production, les jeunes n’ont pas pu réaliser de paniers pour les familles du centre social. 

A6. Journée au stade :

Découverte du yoga par l'animatrice de Tigyzen, puis jeux d'adresse proposés par deux animateurs bénévoles anciens entraineurs de football. Remise des récompenses. Déjeuner et goûter en commun. 

A7. Disco soupe :

Ramassage des invendus des grandes surfaces proches par les jeunes adultes du groupe et réalisation des entrées pour le soir. Mise en valeur des jeunes biélorusses qui offrent un court spectacle en costume traditionnel. Soirée dansante animée. Remise d'un diplôme de participation à une rencontre interculturelle. 

A8.Bilan et perspective future : 

Bilan dressé en plusieurs séances, avec les partenaires biélorusses en juillet, puis en septembre lors d'une réunion du CA et enfin lors d'un repas avec les familles et les jeunes français qui ont reçu les jeunes biélorusses.

Résultats

R1. Les jeunes sont préparés à la rencontre interculturelle. 

R2. Les jeunes adhèrent à l'idée d'employer le moins possible de produits phytosanitaires. Les activités de jardinage et de cueillette n'ont pu être réalisées ; la canicule et la sécheresse ont trop réduits la production. Les jeunes ont tous approfondi leur connaissance sur ce qu'est une agriculture bio.

R3. Interaction réussie entre les jeunes français et biélorusses et ceux de Sandillon. Le groupe des jeunes poursuit la soirée par un match de foot improvisé et ne veulent plus se quitter.

R4. Les jeunes constituant le groupe interculturel et les jeunes du centre aérés de Jargeau se prennent au jeu. Il ressort une très forte cohésion des deux groupes rivaux.  

R5. Les jeunes sont sensibilisés aux pratiques agricoles durables, des échanges intéressants ressortent entre les jeunes et les animateurs du jardin. 

R6. Les jeunes apprécient ces moments où ils se retrouvent. La cohésion du groupe semble réussie. Les jeunes qui semblaient plus en retrait au début de l’échange sont plus confiants.

R7. Les grandes surfaces environnantes n'ont pas vraiment joué le jeu malgré leur engagement et  très peu d'invendus fruits et légumes ont été récupérés : la notion de gaspillage n'a pas pu être mise en évidence. La soirée a été une réussite : un vrai moment de convivialité, les familles et les habitants ont été nombreux à y participer. 

R8. Des liens d'amitié se sont tissés entre quelques jeunes français qui ont pu poursuivre la rencontre en Biélorussie et des jeunes biélorusses. Tous les jeunes se sont confrontés à des façons de vivre différentes. 

Création d'une page Facebook et Instagram sous la responsabilité des jeunes. Un compte rendu a été fait dans une classe de primaire et des articles sont publiés dans la revue de l’association, la République du Centre ainsi que le journal de Gien.

Dans le futur, il apparaît impératif d’accompagner le groupe biélorusse par un interprète professionnel. Les interprètes bénévoles russes et français ont eu des difficultés pour se rendre disponible et pour traduire. Il est indispensable de continuer à étoffer le réseau des familles accueillantes pour poursuivre le projet. 

Projet Réalisé

Date de début : juillet 2019
Date de fin : juillet 2019

Pays d’intervention : France
Localité : Tigy est ses environs
Secteur(s) d'intervention : Éducation à la citoyenneté mondiale, Mobilité - Volontariat

Objectif(s) de Développement Durable

Budget : 9400€
Financeur(s) régional(aux) : Conseil régional Centre Val de Loire
Autre(s) financeur(s) : Commune de Tigy, Crédit Agricole (Tigy)

TÉLÉCHARGER LA FICHE DU PROJET
Amitiés Val de Loire Biélorussie
ADHÉRENT

Amitiés Val de Loire Biélorussie (AVLB)

Chez Mme Françoise Motti, 10, rue des Vignes, 45510 Tigy

Représentant : Mme Françoise Motti

L'association est née suite à l'accueil de lauréats d'un concours de poésie organisé par la commune de Bragin en Biélorussie. Ce territoire a fortement été touché par la catastrophe de Tchernobyl...

Centraider

CENTRAIDER est un réseau régional multi-acteurs, au service de toutes les structures engagées dans des projets de coopération décentralisée et/ou de solidarité internationale (collectivités territoriales, associations, établissements scolaires, hôpitaux, universités, etc.). CENTRAIDER s'est fixé pour objectif l'amélioration des pratiques des acteurs de la coopération et la solidarité internationale.

Informations pratiques

Siège social

Pôle Chartrain – 140, Faubourg Chartrain, 41100 Vendôme
Tél : 02 54 80 23 09

Bureaux

20 rue de Montbazon, 37000 Tours
Tél : 02 47 34 99 47

48 rue du Bourdon Blanc, 45000 Orléans
Tél : 02 38 15 66 59

3 rue du Moulon, 18000 Bourges

Ministère de l'Europe et des Affaires Étrangères
Région Centre Val de Loire
Agence Française de Développement