CENTRE DE FORMATION / CHANTIER-ECOLE MARAÎCHAGE

Il s'agit de mettre en place un chantier-école en maraîchage et plus particulièrement, dans un premier temps, en production de tomates de qualité. Les ouvriers seront des jeunes désœuvrés des quartiers de l'aéroport de Bangui qui auront à apprendre à produire sur toute l'année des tomates destinées aux clients exigeants que sont les restaurants et surtout les forces militaires des Nations Unies (MINUSCAT).Outre l'enseignement des techniques maraîchères traditionnelles et bio (bio pesticides, compost, etc.) les élèves devront se familiariser avec les exigences des normes de qualité (aspect, calibrage, quantité, emballage, respect des délais de livraison, etc.).

Ainsi ils apprendront ce qui fait la différence entre une activité informelle pratiquée par le plus grand nombre et l'apprentissage d'un métier professionnel.

À l'issue de la première année de financement devant couvrir l'acquisition des matériels de production et les intrants, le chantier-école assurera ses frais de fonctionnement par la vente de ses productions

Contexte

La Centrafrique est secoué depuis 4 ans par une crise militaro-politique qui n'en finit pas et qui prolonge une situation de délabrement des structures sociales et économiques engagées depuis plusieurs décennies. En 2017, conséquence de sa crise profonde, la Centrafrique pointait à la 188ème  et dernière place à l'Indice du développement humain.

Toutefois la situation sur Bangui s'est améliorée ces derniers temps permettant d'envisager des actions de développement durable et une reprise des activités notamment dans l'agriculture.

Dans le cadre de son activité de formation professionnelle, la coopérative COOPAPCA met à la disposition du Centre de formation une parcelle de 1 ha dans un champ de 20 ha pour développer une production maraîchère de qualité

Cette activité s'appuiera essentiellement sur la production de tomate, tout au long de l'année, avec des exigences de qualité (production, commercialisation). Elle sera organisée sous la forme d'un chantier-école dans lequel les ouvriers seront des élèves qui bénéficieront d'un encadrement professionnel et de cours de formation théorique et pratique tout au long du cycle de production.

Les productions de tomates serviront à autonomiser le chantier école et à financer le Centre de formation professionnel aux métiers du bâtiment

En quoi la vie des bénéficiaires sera-t-elle changée ?

Le premier changement sera celui de respecter un emploi du temps et de travailler dans une équipe ; c'est l'apprentissage du vivre ensemble.

Le deuxième changement sera la découverte du maraîchage non pas seulement comme une activité de survie mais comme un vrai métier reconnu par la qualité des produits ; avec l'acquisition d'un savoir pour comprendre et aussi un savoir-faire accessible quel que soit le niveau de scolarisation.

Le troisième changement sera l'ouverture vers une prise en charge autonome, responsable et ouverte vers l'auto-entrepreneuriat.

En quoi l'action renforce l'autonomie des bénéficiaires ?

Le travail fait au sein du chantier sur le vivre ensemble permettra de renforcer la capacité de jugement et facilitera la vie en société.

Ayant acquis un savoir-faire, les bénéficiaires de la formation seront capables de pourvoir à leurs besoins et de se libérer des contraintes de la recherche de la nourriture par tous les moyens, ce qui en amènent beaucoup à violer la loi.

En quoi les changements sont-ils durables ?

Ces changements sont durables dans la mesure où le bénéficiaire à acquis des savoir-faire et peut les utiliser pour se nourrir et faire vivre sa famille.

Les participants sont devenus des acteurs de leur formation et sont reconnus par leur environnement local, familial et sociétal

Publics concernés

Dix Jeunes garçons et filles des quartiers défavorisés de Bangui et sa périphérie, déscolarisés et sans emploi

Partenaires locaux

BUREAU D’APPUI CENTRAFRICAIN

COOPERATIVE AGROPASTORALE DE CENTRAFRIQUE (COOPAPCA)

AGENCE CENTRAFRICAINE POUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET L’EMPLOI (ACFPE)

Principaux partenaires financiers

CONSEIL REGIONAL CENTRE VAL-DE-LOIRE

ROTARY CLUB BOIS CHAMBORD

Objectifs du projet

Objectif du projet

·         Promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous. Sur Bangui, ouvrir des perspectives d'avenir à travers la découverte et l'apprentissage d'un métier valorisant (ODD 08):

Objectifs spécifiques

·         Fournir à dix jeunes  un travail rémunéré dans un chantier-école de production maraîchère

·         Permettre à ces jeunes de se former aux méthodes modernes de culture

·         Leur apprendre à valoriser et commercialiser leurs productions

Activités

CULTURE DE TOMATES

Résultats

FORMATION DE DIX JEUNES

AUTONOMISATION DU PROJET

Projet Réalisé

Date de début : juin 2018
Date de fin : mai 2019

Zone(s) d’intervention : Afrique centrale
Pays d’intervention : République centrafricaine
LOCALITÉ : Bangui République Centrafricaine
Action(s) menée(s) : Agriculture, Appui aux organisations paysannes, coopératives, petits producteurs, Maraîchage, Technique de production et de transformation

Objectif(s) de Développement Durable

Budget : 10 000 €

Association Française de Soutien aux ONG Centrafricaine de Développement
ADHÉRENT

Association Française de Soutien aux ONG Centrafricaine de Développement

75 rue Croix Boissée, 41000 Blois

Représentant : M. Yves VERRE (président-e)

Apporter un appui logistique aux ONG centrafricaines de développement agropastoral. Renforcer les capacités notamment humaines du Bureau d'Appui Centrafricain (BAC) à Bangui, partenaire local de l'association: Améliorer la souveraineté alimentaire en...

Centraider

CENTRAIDER est un réseau régional multi-acteurs, au service de toutes les structures engagées dans des projets de coopération décentralisée et/ou de solidarité internationale (collectivités territoriales, associations, établissements scolaires, hôpitaux, universités, etc.). CENTRAIDER s'est fixé pour objectif l'amélioration des pratiques des acteurs de la coopération et la solidarité internationale.

Informations pratiques

Siège social

Pôle Chartrain – 140, Faubourg Chartrain, 41100 Vendôme
Tél : 02 54 80 23 09

Bureaux

10 avenue de la République, 37300 Joué-Lès-Tours
Tél : 02 47 34 99 47

3 rue de la Chôlerie, 45000 Orléans
Tél : 02 54 80 23 09

Ministère de l'Europe et des Affaires Étrangères
Région Centre Val de Loire