La solidarité internationale, moteur du développement local

De la plus petite commune jusqu’aux conseils régionaux, les collectivités territoriales ont un devoir d’exemplarité et un intérêt à agir. La France a inscrit sa politique d’aide publique au développement dans ce cadre et s’est engagée, comme les autres pays de l’Union européenne, à y consacrer 0,7% de son revenu national brut. La coopération internationale et la solidarité internationale sont de formidables moteur de développement local dans les territoires. De plus, c’est participer à l’atteinte d’un équilibre mondial. Les Réseaux Régionaux sont là pour vous aider dans votre démarche.


Et aussi…

La Solidarité internationale : des apports inestimables pour les territoires

La Solidarité internationale :
des apports inestimables pour les territoires

Consulter ou télécharger

Collectivités et coopération internationale

Collectivités territoriales et coopération internationale, pourquoi et comment s’engager ?

Télécharger le document

Eau et assainissement

Être solidaire pour l’eau et l’assainissement en Centre-Val de Loire

Consulter en ligne


Coopération internationale, de quoi parle-t-on ?

L’action extérieure des collectivités territoriales (AECT) peut s’inscrire dans des projets de formes différentes. C’est aussi s’impliquer sur des domaines différents comme des échelles différentes.

Le soutien aux acteurs du territoires agissant dans la coopération internationale et la solidarité grâce à des subventions, à la création de fonds ou encore à la mise en place d’appels à projets.

Les actions de sensibilisation et d’éducation au développement durable et à la citoyenneté mondiale.

L’aide aux réfugiés et aux déplacés.

L’appui à l’accueil des étudiants étrangers provenant des pays éligibles à l’aide au développement.

L’appui à la mobilité des jeunes

L’implication dans les réseaux institutionnels internationaux dans le cadre de la défense de valeurs partagées.


Les idées reçues, ces pièges à éviter…

« Le risque politique est important »

Bien au contraire, le sondage AFD/Ipsos 2018 montre que 70% des Français sont favorables à un soutien aux pays en développement.
Au-delà de contribuer à l'amélioration des conditions de vie des populations, les collectivités territoriales participent aussi à l'ouverture et au dynamisme de leur territoire. L'AECT est ainsi un formidable vecteur de citoyenneté et de dialogue. De même, c’est aussi un outil d'aide à l'action publique locale.

« La coopération internationale, c'est trop complexe »

Les logiques de ces projets ne sont pas différentes que les missions quotidiennes d'une collectivité. Elles sont parfois moins complexes.
Par ailleurs, une multitude d'acteurs dont les Réseaux Régionaux Multi-Acteurs ont pour mission de vous accompagner dans vos démarches.

« Il faut disposer de gros budgets »

Il existe plusieurs dispositifs de co-financement dédiés à l'action extérieure des collectivités territoriales. Ils permettent ainsi de démultiplier le budget consacré. Toutes les collectivités peuvent ainsi s'engager dans des projets d'envergure, pour un impact budgétaire modeste.

« Nous manquons de ressources humaines »

L'action internationale ne doit pas être perçue comme une charge supplémentaire pour les équipes évidemment. Mais, c’est une opportunité d'impliquer les services sur des projets novateurs et formateurs. Que ce soit l’échange de pratiques et d'expériences ou le décloisonnement des services, l'ouverture à l'international participe à l'amélioration des relations de travail, ainsi qu’à la montée en compétences des élus et des agents.

Centraider

CENTRAIDER est un réseau régional multi-acteurs, au service de toutes les structures engagées dans des projets de coopération décentralisée et/ou de solidarité internationale (collectivités territoriales, associations, établissements scolaires, hôpitaux, universités, etc.). CENTRAIDER s'est fixé pour objectif l'amélioration des pratiques des acteurs de la coopération et la solidarité internationale.

Informations pratiques

Siège social

Pôle Chartrain – 140, Faubourg Chartrain, 41100 Vendôme
Tél : 02 54 80 23 09

Bureaux

10 avenue de la République, 37300 Joué-Lès-Tours
Tél : 02 47 34 99 47

3 rue de la Chôlerie, 45000 Orléans
Tél : 02 54 80 23 09

Ministère de l'Europe et des Affaires Étrangères
Région Centre Val de Loire