Centraider Coopération et solidarité internationale en région Centre

Les groupes de travail

Informez-vous : éducation et scolarisation au Burkina Faso

Vous trouverez dans cette page une sélection d'ouvrages, d'articles et communications diverses en lien avec la question de l'éducation en Afrique et plus particulièrement au Burkina Faso.

 

 

Vous trouverez ci-dessous  Nous avons choisi les références les plus récentes, et privilégié les textes accessibles en ligne, auxquels vous pourrez accéder directement en activant les liens hypertextes.

N’hésitez pas à contacter Centraider (elodie.baritaux@centraider.org) pour obtenir plus de références ou recevoir certains articles in extenso.

 

Données générales

ISU (Institut de statistique de l’UNESCO), Le Financement de l’éducation en Afrique subsaharienne : relever les défis de l’expansion de l’équité et de la qualité, Montréal - Institut de statistiques, 2011, 128 p.

Le rapport fournit de nouvelles données statistiques sur le financement de l’éducation durant ces dix dernières années dans 45 pays d’Afrique subsaharienne et permet d’étudier l’impact financier des engagements pris par de nombreux États africains pour réaliser l’éducation primaire universelle.

>> http://www.solidarite-en-action.com/education.htm

 

UNESCO, Rapport mondial de suivi sur l’Éducation pour tous (EPT).

En avril 2000, le Forum mondial sur l’éducation a réuni à Dakar (Sénégal) plus de 1100 personnes venant de 164 pays. Les participants - enseignants, ministres, universitaires, responsables politiques, représentants d’ONG et d’organisations internationales - ont adopté à cette occasion le Cadre d’action de Dakar, L’éducation pour tous : tenir nos engagements collectifs.

Le Rapport mondial sur le suivi sur l’Éducation pour tous est le principal instrument d’évaluation des progrès réalisés, à l’échelle mondiale, dans la réalisation des six objectifs de l’EPT définis à Dakar. Il mesure les progrès, identifie les réformes politiques efficaces et les meilleures pratiques qui ont cours dans tous les domaines touchant à l’EPT. La publication met également en lumière les problèmes émergents et s’attache à promouvoir la coopération internationale en faveur de l’éducation. Chaque rapport annuel met en avant un thème particulier.

>> http://www.unesco.org/new/fr/education/themes/leading-the-international-agenda/efareport/the-report-and-efa/

 

Aide et Action, « Éducation : Pourquoi les femmes sont toujours exclues », dossier multimédia.

515 millions de femmes adultes dans le monde ne savent ni lire, ni écrire. Au Togo, en Inde, et dans bien d’autres pays, elles sont encore cantonnées aux tâches domestiques et à la garde d’enfants, privées de tout pouvoir de décision.

(…) Est-ce à dire que les filles ne sont pas faites pour étudier ? Non évidemment. Le fait est que l’évolution des législations ne suit pas celle des mentalités. Celle des hommes dans certains cas, toujours adeptes d’une société phallocrate, mais aussi celle des femmes qui ont intériorisé, malgré elles, les interdits que les hommes et la société leur imposaient.

Dans ce contexte, Aide et Action, ONG de développement par l’éducation, travaillent aujourd’hui avec les hommes et les femmes pour que changent les mentalités.

>> http://www.aide-et-action.org/ewb_pages/d/dossier-educationaufeminin.php

 

Henaff Nolwen et Marie-France Lange (dir.), « Inégalités scolaires au sud », Autrepart n°59, Presses de Sciences Po, septembre 2011.

La question des inégalités éducatives est au cœur d’enjeux socio-économiques majeurs pour les pays du Sud, car l’acquisition et la maîtrise des savoirs sont la clé de la participation à la vie économique, sociale et politique. Cependant, alors que partout ou presque la scolarisation progresse rapidement, l’inégale répartition de l’offre scolaire tant en quantité qu’en qualité demeure l’un des principaux obstacles à la généralisation de l’enseignement primaire et à l’ouverture plus démocratique du secondaire et du supérieur.

Ce numéro de la revue Autrepart propose d’analyser les inégalités à la fois du point de vue des politiques éducatives, de celui des stratégies familiales ou des groupes sociaux. Selon les pays ou les régions du Sud, il montre leur persistance à tous les niveaux d’enseignement sous des formes qui varient, se transforment, et parfois s’intensifient par l’effet conjugué des politiques publiques de décentralisation, de diversification et de privatisation de l’éducation.

>> À commander en ligne : http://www.pressesdesciencespo.fr/fr/livre/?GCOI=27246100052960

 

Pilon Marc (éd.), Défis du développement en Afrique subsaharienne. L’éducation en jeu, Les collections du CEPED, Paris, 2006, 246 p.

L’ouvrage regroupe une dizaine d’articles d’auteurs différents, qui abordent, la question du lien entre éducation et développement sous différents angles : (1). population, éducation et .développement, (2) les politiques éducatives en question, (3) école et société, la famille au centre de rapports complexes et évolutifs, (4) l’éducation face au Sida, aux violences et aux conflits.

>> http://horizon.documentation.ird.fr/exl-doc/pleins_textes/divers09-03/010038536.pdf

 

Pilon Marc et Yaro Yacouba, La Demande d’éducation en Afrique. État des connaissances et perspectives, Réseaux thématiques de recherche de l’UEPA, n°1 janvier 2001.

Chapitre 5 – « Le Burkina Faso. Politiques éducatives et système éducatif actuel ». pp. 99-116. Un état des lieux du système éducatif à la fin des années 1990.

>> http://horizon.documentation.ird.fr/exl-doc/pleins_textes/divers09-03/010038536.pdf

 

Loi d’orientation de l’éducation au Burkina Faso, adoptée le 9 mai 1996

>> http://www.messrs.gov.bf/SiteMessrs/textes/loi-oriention.pdf

 

Quelques sites Internet utiles

Ministère de l’Enseignement de base et de l’Alphabétisation du Burkina Faso : http://www.meba.gov.bf/

 

Ministère des Enseignements secondaires, supérieurs et de la Recherche scientifique : http://www.messrs.gov.bf/

Vous trouverez sur ce site les textes fondamentaux relatifs au système d’enseignement burkinabé :

  • Loi d’orientation de l’éducation
  • Arrêté portant règlement intérieurs des établissements d’enseignement secondaire au Burkina Faso
  • Liste d’aptitude aux fonctions de chef d’établissement
  • Arrêté portant fonctionnement des établissements secondaires
  • Décret portant organisation du Ministère des enseignements secondaire, supérieur et de la recherche scientifique

Présidence du Burkina Faso : http://presidence.bf/

 

Université de Ouagadougou : http://lombila.univ-ouaga.bf/SPIP/

 

INSD (Institut national de la statistique et de la démographie) du Burkina Faso : www.insd.bf

Vous trouverez sur ce site des rapports d’enquêtes, ainsi que de nombreux tableaux statistiques sur l’éducation.

 

Association pour le développement de l’éducation en Afrique : http://www.adeanet.org/

L’ADEA produit et publie une grande variété d’articles, de brochures, de bases de données, et de rapports relatifs au développement de l’éducation en Afrique.

F Vous trouverez notamment sur ce site tous les éléments concernant la triennale 2012 de l’ADEA sur l’éducation et la formation en Afrique, qui a eu lieu en février 2012 à Ouagadougou au Burkina Faso. La triennale réunit en un même lieu les les ministres de l’Education et de la Formation de toute l’Afrique, ainsi que les hauts représentants des agences de développement bilatérales et multilatérales et les chercheurs et praticiens en provenance de fondations, de réseaux de recherche, d’ONG et d’organisations de la société civile.

La biennale de mai 2008, qui a eu lieu à Maputo (Mozambique) portait sur « Au-delà de l’éducation primaire : défis et approches pour étendre les opportunités d’apprentissage en Afrique ». La plupart des communications sont en ligne sur le site.

>> http://www.adeanet.org/adeaPortal/adea/Biennale%202008/fr_Programme.htm

 

REPTA (Réseau éducation pour tous en Afrique) : http://repta.net/

Le but du REPTA est de faire travailler ensemble des acteurs différents (ONG, des collectivités territoriales, des entreprises et des institutions) afin de mettre en place ou d’appuyer des actions concrètes destinées aux populations exclues du système éducatif comme les jeunes enfants, les enfants des rues, parfois les filles ou pour rendre plus efficace le système éducatif en soutenant des stratégies innovantes comme les classes bilingues.

 

Commission éducation de Coordination Sud : http://www.coordinationsud.org/plaidoyer/education/

Les ONG membres de Coordination SUD engagées dans le domaine de l’éducation et la formation, se rassemblent dans la commission Éducation et formation professionnelle. Elles veillent notamment à la bonne harmonisation des différentes initiatives prises en France dans le cadre de la Campagne mondiale sur l’éducation.

 

Sur la coopération française et le rôle des ONG…

« Éducation : Un enjeu pour le développement », dossier pédagogique dans Altermondes n°5, mars 2006.

Dossier réalisé en partenariat avec Aide et Action, FSU, Handicap international, SGEN CFDT, Solidarité laïque et UNSA Education

>> www.altermondes.org/spip.php ?article48 (Sommaire en ligne.)

 

Barlet Sandra et Jarousse Jean-Pierre (coord.), « Les ONG et l’éducation », dossier de la Revue internationale d’éducation Sèvres, n° 58, décembre 2011.

Les ONG, qu’elles agissent à l’échelle d’un pays ou à l’international, sont aujourd’hui, dans de nombreux domaines, les partenaires des États, des bailleurs de fonds et des populations. Elles sont très présentes dans le champ de l’éducation, sous des formes extrêmement variées.

Illustrant des cas, des géographies et des contextes variés, principalement au Sud, le dossier reflète les questionnements et les points de vue différents de bailleurs de fonds, d’ONG, ainsi que de chercheurs français et étrangers.

>> http://www.ciep.fr/ries/ries58b.php (sommaire et introduction en ligne)

 

Barlet Sandra, Baron Christian, Lagandré Damien et Delluc André, Regard sur la coopération française en matière d’éducation et de formation professionnelle, GRET, 2008, 106 p.

La politique publique française, définie en 2005, donne les orientations d’intervention aux différents acteurs : pouvoirs publics, professionnels du système éducatif français, collectivités territoriales, organisations non gouvernementales, fondations, entreprises, particuliers via le mécénat et le parrainage ou via le bénévolat. Toutefois, ces acteurs, nombreux et variés, ne se connaissent pas toujours bien entre eux. En particulier, les actions, compétences et orientations des acteurs non gouvernementaux restent encore assez peu connus. Ce document provient d’une étude réalisée de février à juillet 2008 à la demande du MAEE / MAIONG. L’étude présente notamment les résultats d’une enquête menée auprès de 80 ONG intervenant dans le domaine éducatif.

>> http://www.gret.org/wp-content/uploads/08759.pdf

 

Lange Marie-France, « La Coopération éducative de la France : analyse financière et orientations », in Observatoire permanent de la coopération française, Rapport 2000, Karthala, p. 83-92.

L’article analyse les volumes et la répartition de l’APD par secteurs d’enseignement.

>> http://books.google.fr/books?id=Z80NAEb3LIwC&pg=PA83&hl=fr&source=gbs_toc_r&cad=4#v=onepage&q&f=false

 

Marc Pilon,« La Coopération éducative de la France au Burkina Faso », in Observatoire permanent de la coopération française, Rapport 2000, Karthala, p. 107-123.

 

Analyses du système éducatif burkinabé

Bredeloup Sylvie, « Les Étudiants burkinabés de retour des pays arabes », in Mazzella S. (dir.) La Mondialisation étudiante : le Maghreb entre nord et sud, Hommes et Sociétés : Anthropologie, 2009, p. 361-377.

Enquête auprès des étudiants burkinabés qui vont poursuivre leurs études supérieures dans les universités du Maghreb. L’article commence par un état des lieux de l’enseignement supérieur au Burkina Faso et de la situation des étudiants burkinabés.

>> Pour obtenir l’article, contacter Centraider.

 

Compaoré Félix, Compaoré Maxime, Lange Marie-France et Pilon Marc (dir.), La Question éducative au Burkina Faso. Regards pluriels, 2007, 288 p.

L’ouvrage contient une quinzaine d’articles, contributions de différents chercheurs à un colloque organisé par l’AREB (Atelier de recherche sur l’éducation au Burkina Faso) à Ouagadougou en novembre 2012. Le livre comporte quatre grandes parties : état des lieux de l’éducation au Burkina, éducation et société, accès à la scolarisation et langues et éducation.

Directement en lien avec le travail des opérateurs de l’aide au développement, lire l’article de Aftasa Paré-Kaboré, « Éducation et développement : les enjeux du renforcement des capacités humaines », p. 107.

>> http://www.documentation.ird.fr/hor/fdi:010045333

 

Kaboré Idrissa et Pilon Marc, Les Indicateurs du droit à l’éducation. La Mesure des inégalités d’accès à l’éducation au Burkina Faso : l’apport des données non scolaires, 2001.

>> http://www.solidarite-en-action.com/Docs%20sur%20le%20Burkina/Education/inegalites_education.pdf

 

Kobiane Jean-François et Pilon Marc, « Appartenance ethnique et scolarisation au Burkina Faso : la dimension culturelle en questions », Colloque international de l’AIDELF Démographie et cultures, Québec, août 2008, 17 p.

L’article montre que si la dimension culturelle est importante, les différences de scolarisation observées entre ethnies renvoient souvent à des facteurs d’ordre politique (offre scolaire), économiques (type de mode de production), historiques (rapports avec la colonisation), etc. Une des conclusions de cette étude est que les différences entre groupes ethniques en matière de scolarisation subsistent. Même si plusieurs de ces communautés se tournent de plus en plus vers l’école, l’inertie des phénomènes sociaux fait qu’il faudra attendre quelque temps pour que les différences entre ethnies s’aplanissent.

>> http://horizon.documentation.ird.fr/exl-doc/pleins_textes/divers11-03/010045307.pdf     

 

Lewandowski Sophie, Politiques de mondialisation et savoirs éducatifs au Burkina Faso, communication au colloque « Les sociétés de la mondialisation », décembre 2004, Nantes.

>> http://www.lestamp.com/publications_mondialisation/publication.lewandowski.htm

 

Pilon Marc, « L’Évolution du champ scolaire au Burkina Faso : entre diversification et privatisation », Cahiers de la recherche sur l’éducation et les savoirs, n°3, ARES, 2004, pp.143-165.

L’article analyse la situation du système éducatif (public et privé – nombreux chiffres à l’appui) burkinabé en 2001 et son évolution depuis les années 1960.

>> http://www.revues.msh-paris.fr/vernumpub/PilonCRES3.pdf

 

Paré-Kaboré Afsata, La Problématique de l’éducation des filles au Burkina Faso, Ouagadougou, février 2003.

>> http://www.solidarite-en-action.com/Docs%20sur%20le%20Burkina/Education/filles_education.pdf

 

Pour aller plus loin

« Formation et éducation en Afrique : Les normes occidentales contre les réalités locales », Cahier de la solidarité, n°22, CRID, décembre 2004.

Ce Cahier, préparé par le Forum de Delphes dans le cadre de son projet « Cultures et formations », s’intéresse notamment à l’exemple du Burkina Faso, où un séminaire a permis de réunir, en octobre 2003, plusieurs acteurs de pays africains et occidentaux confrontés à ces questions, afin de réfléchir à l’incidence des différences culturelles entre le Nord et le Sud sur les formations dispensées par des acteurs européens en Afrique.

>> http://www.crid.asso.fr/IMG/pdf/cahier22_form_educ_afrique.pdf

 

Azoh François-Joseph, Lanoue Eric et Tchombe Thérèse (dir.), Éducation, violences, conflits et perspectives de paix en Afrique subsaharienne, Karthala, 2009, p. (Hommes et Sociétés).

Cet ouvrage interroge la dynamique éducative de sociétés africaines dans trois contextes : en situation de paix, pendant les conflits et après les conflits. Les contributions rassemblées, études de cas et recherches prospectives, invitent à réfléchir aux interrelations, possibles ou avérées, entre l’éducation, les violences, les conflits et les perspectives de paix.

>> http://www.rocare.org/Lanoue.pdf (Introduction)

 

Le Bissonnais Anne et Barlet Sandra, « Contribuer à l’insertion socioprofessionnelle des jeunes en Afrique de l’Ouest : premiers enseignements tirés de quatre expériences novatrices », L’Actualité des services aux entreprises, no 21, février 2011.

Depuis quelques années, on assiste au développement d’initiatives qui mettent en avant la notion d’insertion socioprofessionnelle des jeunes dont les objectifs sont de contribuer à la diminution du chômage, à l’accès à un revenu et à l’autonomie. Cet article présente quatre expériences en Côte d’Ivoire, au Sénégal, en Mauritanie et au Niger, et s’interroge sur les perspectives qu’elles ouvrent.

>> http://www.gret.org/ressource/bds.asp

 

Baux Stéphanie, Les Familles lobi et l’École : entre rejets mutuels et lentes acceptations. Socio-anthropologie du système scolaire et des pratiques familiales de scolarisation au Burkina Faso. Thèse de doctorat en Sociologie dirigée par M. Jean Copans, École des Hautes études en Sciences sociales, janvier 2007.

>> http://horizon.documentation.ird.fr/exl-doc/AInv/BAUX%20les%20familles%20lobi%20et%20l’ecole.pdf

 

Bargo de Bonneval Emilie, Contribution à une sociologie politique de la jeunesse. Jeunes, ordre politique et contestation au Burkina Faso, Thèse de doctorat en sciences politiques, direction Pr. René Otayek, février 2011.

>> http://www.theses.fr/2011BOR40016/document

 

Lange Marie-France (ed.), Des Écoles pour le Sud. Stratégies sociales, politiques étatiques et interventions du Nord, Éditions de l’Aube, IRD, 2000.

>> http://horizon.documentation.ird.fr/exl-doc/pleins_textes/pleins_textes_7/autrepart1/010025347.pdf

 

Lachaud Jean-Pierre, « Le Travail des enfants et la pauvreté en Afrique : un réexamen appliqué au Burkina Faso », Économie du développement et de la transition n°186, 2008.

>> http://www.cerdi.org/uploads/sfCmsContent/html/273/Lachaud.pdf

 

Lewandowski Sophie, Les Savoirs locaux au Burkina Faso. Enjeux pédagogiques et sociaux, IRD, 2007.

>> http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=ETHN_074_0605

 

Lewandowski Sophie, « La Scolarisation, moyen de lutte contre la pauvreté ? Logiques d’experts et logiques paysannes gourmantchées au Burkina Faso », in « Savoirs et expériences », Cahiers de la recherche sur l’éducation et les savoirs, oct. 2007, n°6, p. 301-321.

Pour obtenir l'article, contactez Centraider.

 

Martin Jean-Yves, « Les Écoles spontanées en Afrique subsaharienne. Champ éducatif et contre-champ scolaire », Cahiers d’Études africaines, XUII (2), 69-70,2003. pp. 9-39.

L’auteur examine d’abord les modalités de l’introduction de l’École en Afrique subsaharienne et, parallèlement à l’évolution du cadre politique et économique, les aléas du mouvement d’alphabétisation dans les Etats indépendants. Il aborde ensuite les conditions politiques, économiques et sociales de l’apparition des écoles spontanées et leurs identités variées, afin de proposer un essai d’interprétation de ces pratiques sociales en termes d’appropriation et d’autonomie dans le champ éducatif.

>> http://horizon.documentation.ird.fr/exl-doc/pleins_textes/doc34-08/010031628.pdf

 

Roth Claudia, « Les Relations intergénérationnelles sous pression au Burkina Faso », Autrepart (53), 2010, p. 95-110.

Pour obtenir l’article, nous consulter.

 

Sanou Tolo Antoine, « Les Enfants des rues au Burkina Faso », Empan n° 66, 2007/2, pp. 69-72.

>> http://www.cairn.info/revue-empan-2007-2.htm

 

Yaro Anselme et Barreteau Daniel, Le Français : évaluation des niveaux de compétence des scolaires au Burkina Faso, AREEF, 2004, 16p.

>> http://collaboratif.ird.fr/ezpublish/var/ird/storage/fckeditor/File/AREC-F-Yaro.pdf


 

 

Mis à jour le 20 juin 2012
Actualités
Actualités
Centraider, Réseau régional des acteurs de la coopération et de la solidarité internationale Pôle Chartrain - 140, Faubourg Chartrain - 41100 Vendôme - Tél. : 02.54.80.23.09
Centraider est une association loi 1901 soutenue par la Région Centre et l'Etat
Conception et hébergement Logo Axn informatique © 2011
Conformité de votre site aux normes du W3C, organisme de standardisation du web
Valid HTML 4.01 Transitional