Centraider Coopération et solidarité internationale en région Centre

Les groupes de travail

Informez-vous : développement rural, agriculture et agroécologie au Burkina Faso

Cette page recense des informations en lien avec le développement rural et l'agroécologie au Burkina Faso.

 

Sur le monde rural au Burkina Faso
Le site abcburkina
C'est principal support de communication du SEDELAN (Service d'édition en langues nationales du Burkina Faso)
Il informe sur le monde rural au Burkina Faso, un pays dont la population est composée à 80% d’agriculteurs.
Il met à la disposition de ceux qui le désirent des outils pour l'édition de textes en langues nationales du Burkina (téléchargement gratuit). 
Il propose des éléments de réflexion et de discussion sur les problématiques du monde rural au Burkina Faso et en Afrique de l'Ouest.
 

Le réseau BEDE (Biodiversité, échange et diffusion d’expériences)

BEDE est une association de solidarité internationale fondée en 1994.
En lien avec une cinquantaine d'organisations de différents réseaux français, européens et internationaux, BEDE contribue à la protection et à la promotion des agricultures paysannes en soutenant les initiatives d'une gestion respectueuse du vivant par un travail d'information et de mise en réseau.
BEDE organise des ateliers, des rencontres entre paysans, chercheurs et société civile des pays d'Europe, du Maghreb et d'Afrique de l'ouest et réalise du matériel pédagogique.

 

Sur l'agroécologie au Burkina Faso

Terre & Humanisme au Burkina Faso

 

Dès le début des années 1980, Pierre Rabhi sensibilise de nombreux paysans du Burkina Faso aux techniques agroécologiques. Il s’appuiera ensuite sur le centre agroécologique de Gorom Gorom, situé en pleine zone sahélienne, pour former de nombreux paysans et techniciens entre 1985 et 1988. 
La diffusion de l’agroécologie ne s’arrête pas avec la fermeture du centre car d’anciens élèves, conscients des enjeux autour de l’autonomie alimentaire et de la sauvegarde des patrimoines nourriciers, ont créé leur propre structure (AVAPAS, ADTAE, AGED) et poursuivent aujourd’hui encore la transmission de pratiques et de savoirs agroécologiques. 
A ces trois associations "historiques" s’ajoute désormais l’AIDMR qui dispose d’une structure d’accueil et de formation. Lire la suite sur le site de Terre & Humanisme.

Vous trouverez notamment sur ce site, la liste des associations partenaires de T&H au Burkina Faso.

 

Blog Terre & Humanisme : Quoi de neuf à l'internationale ?

http://actu-internationale.solidairesdumonde.org/burkina-faso/

 

 

Loos N'Gourma - L'agroécologie, une solution pour l'agriculture au Nord et au Sud ?

L'association Loos N'Gourma fait partie du réseau Lianes Coopération, homologue de Centraider dans la région Nord - Pas-de-Calais. Loos N'Gourma mène depuis 30 ans des actions de solidarité dans le village de Sampiéri au Burkina Faso. Elle intervient dans différents domaine (santé, éducation...), et soutient en particulier le programme d'agroécologie de leur partenaire sur place, l'AVAPAS.

A l'occasion de son trentième anniversaire, Loos N'Gourma a organisé un colloque sur l'agroécologie. Les actes de la Rencontre sont téléchargeables ICI

 

Terre Verte - Un nouveau site Internet sur le bocage sahélien - octobre 2011

L'association TERRE VERTE a lancé un nouveau site  www.eauterreverdure.org  consacré au bocage sahélien. Ce site présente la problématique de l'environnement rural au Sahel et les solutions techniques que Terre Verte propose pour y remédier.

L'ONG TERRE VERTE intervient au Burkina Faso depuis 1989 dans la réalisation de périmètres bocagers (wégoubri en langue mooré), un concept nouveau d'aménagement rural mis au point par la Ferme pilote de Guiè dans les années 1990 et maintenant repris dans d'autres fermes pilotes burkinabés.

TERRE VERTE travaille à Guié avec l'association AZN http://www.azn-guie-burkina.org/

L'AZN est une association de 10 villages de la région de Guiè au Burkina Faso, 10 villages unis pour lutter contre les fléaux qui les menacent depuis la fin des années soixante.

 

Organisations paysannes au Burkina Faso

 

La Confédération paysanne du Faso (CPF)
La confédération paysanne du Faso (CPF) n’a de commun avec la Confédération paysanne française que le nom. La confédération paysanne du Faso (CPF) est une structure confédérale de 5 organisations faîtières de producteurs agricoles du Burkina Faso (ayant statut de sociétés-coopératives). Constituée en 2002, la CPF a pour finalités « l’amélioration durable des conditions socio-économiques des producteurs ruraux à travers leur insertion dans le processus du développement. Ses mandats sont d’être un cadre d’échange et de concertation, d’assurer la défense des intérêts matériels et moraux des organisations membres, d’accompagner la professionnalisation des agriculteurs et des agricultrices. » Elle est le seul représentant des organisations paysannes auprès des autorités burkinabè. La CPF travaille aussi avec la Ligue des consommateurs du Burkina (LCB), dont un représentant, K. Bruno Ouedraogo, est intervenu lors de l’atelier. 
La Confédération Paysanne du Faso fait actuellement office de porte-parole des organisations paysannes reconnues sous la loi coopérative n° 014/99/AN et comprend actuellement :
  • L’UNPCB (l’Union nationale des producteurs de coton du Burkina)
  • La FEPAB (Fédération des professionnels agricoles du Burkina)
  • La FNJPAF (Fédération nationale des jeunes producteurs agricoles du Faso)
  • La FEB (Fédération des éleveurs du Burkina)
  • La FENAFERB (Fédération nationale des femmes rurales du Burkina).
Au plan international, la CPF est correspondante directe du ROPPA (Réseau des Organisations Paysannes et des Producteurs de l’Afrique de l’Ouest) au Burkina Faso, et est impliquée dans la détermination d’une politique agricole régionale en Afrique de l’Ouest. Elle a des contacts avec les agriculteurs français via l’AFDI, qui est partenaire de certaines organisations membres de la CPF.
 
Fédération nationale des organisations paysannes (FENOP)
La Fédération nationale des organisations paysannes (FENOP) est une autre organisation faîtière, créée en 1996 mais constituée en association depuis 2002 (statut qui ne lui permet donc pas de faire partie de la CPF). Son siège est située 
09 B.P. 977 Ouagadougou 09
tél. : (00 226) 36 60 17
Burkina Faso
fenop@cenatrin.bf
http://fenop.zcp.bf

 

 

 

Cette page est en cours d'alimentation, merci pour votre compréhension

Mis à jour le 12 avril 2013
Actualités
Actualités
Centraider, Réseau régional des acteurs de la coopération et de la solidarité internationale Pôle Chartrain - 140, Faubourg Chartrain - 41100 Vendôme - Tél. : 02.54.80.23.09
Centraider est une association loi 1901 soutenue par la Région Centre et l'Etat
Conception et hébergement Logo Axn informatique © 2011
Conformité de votre site aux normes du W3C, organisme de standardisation du web
Valid HTML 4.01 Transitional